festival et salons

Mardi 18 mars 2014 2 18 /03 /Mars /2014 09:46

Paris, le jardin des Plantes, un lieu on ne peut mieux choisi pour une exposition d'orchidées.. "Mille et une orchidées.."

jardin des plantes

Une bien belle exposition dans un site merveilleux en plein coeur de Paris..

jardin des plantes (2)

J.B. Lamarck nous accueille à l'entrée..

jardin des plantes (3)

le ciel est bleu, pas encore de pollution ressentie..marchons vers les serres..

jardin des plantes (11)

et nous voilà arrivés dans la jungle tropicale avec bruitage d'oiseaux tropicaux..on s'y croirait..

jardin des plantes (20)

Bel hommage à cette fleur magnifique, délicate chez nous mais si prolifique dans la nature..le Muséum en conserve pas moins de "1000 espèces sauvages" gardées pour la plupart dans les Serres de Chèvreloup, près de Versailles ..

jardin des plantes (21)

Ici, on ne sait plus ou donner de l'APN ou du portable mais les conditions sont difficiles..beaucoup de lumière mais aussi des coins d'ombre et difficile de s'approcher parfois..

jardin des plantes (23)

Beaucoup d'espèces que je ne connais pas mais si belles et vues moins souvent sur les étals des fleuristes,plus délicates sûrement.

jardin des plantes (24)

Un rêve coloré..je n'ai pas réussi à mettre un nom sur chacune..

jardin des plantes (25)

Les producteurs qui exposent ont créé des décors...je tairais le nom de celui que je suis allée voir, un des plus célèbres qui ne voulait pas de photos..là j'en ai pris, ce n'était pas interdit..

jardin des plantes (27)

Forme et couleur parfaites..

jardin des plantes (30)

Saississant !

jardin des plantes (31)

Des potées, comme on en aimerait chez soi..

jardin des plantes (37)

Au pied coule la rivière..

jardin des plantes (39) 

On est tranporté au-delà des mers dans un pays merveilleux

jardin des plantes (42)

Décoration en boule..

jardin des plantes (48)

et comme ça jusque dans la canopée..

jardin des plantes (43)

jardin des plantes (45)

Que dire devant tant de beauté..?

jardin des plantes (51)

des torrents d'orchidées..

jardin des plantes (40)

et j'ai gardé celle-ci pour la fin ; ce n'est pas la plus belle mais la plus originale et surtout, elle embaume l'air..c'est une angraecum,endémique à Madagascar.

Bravo aux horticulteurs et au personnel qui entretient l'exposition car je pense que, vu la beauté des fleurs, chaque soir ou chaque matin il doit falloir couper les fleurs fanées, brumiser...

J'espère que j'ai pu vous faire rêver un instant dans un paradis en couleurs..n'hésitez pas à cliquez sur la photo pour l'agrandir..bonne journée à tous.

Par Marie dite la Joconde - Publié dans : festival et salons - Communauté : Embellissons nous la vie
un p'tit mot ? - les avis..
Lundi 16 décembre 2013 1 16 /12 /Déc /2013 19:16

Voici un jardin du festival de Chaumont parmi mes préférés ..un jardin français..

"Un grand sas en métal patiné de rouille isole le jardin, du monde ,de la frénésie et des bruits extérieurs.De petites ouvertures pratiquées à hauteur d'oeil éveillent la curiosité du promeneur venant du dehors pour lui donner l'envie de pousser la porte.

10 En apesanteur (2)

Une fois à l'intérieur après avoir franchi l'antichambre, un longue terrasse de bois brut invite à la flânerie.le visiteur se love dans un des fauteuils ornés de pictogrammes illustrant les 5 sens.

10 En apesanteur

Rout autour de lui les massifs éclatent de formes, de couleurs et d'odeurs diverses.

10 En apesanteur (4)

Les plantes dansent sur le paisible bassin miroir parmi les boules à mutiples facettes et les bulles de savon qui s'envolent avec légèreté..

10 En apesanteur (3)

Les sens sont également attirés dans une sarabande euphorique, flottant sur l'éau au milieu des reflets irisés et des éclats miroitant,grimpant à l'assaut des planches sur lesquelles les végétaux déchainés stimulent la vue, l'ouïe,l'odorat, le toucher et le goût.

En-apesanteur---8-.JPG

Le visiteur peut alors repartir délassé, reposé et rassasié de toutes ces sensations vibrantes.."

la dernière photo est de Michel..jolie, n'est-ce pas ?

J'aime la présence de l'eau dans les jardins !

Par Marie dite la Joconde - Publié dans : festival et salons - Communauté : Voyage, découverte et rêverie
un p'tit mot ? - les avis..
Samedi 14 décembre 2013 6 14 /12 /Déc /2013 14:48

Titre étrange..mais non,c'est le titre d'un des jardins du Festival des Jardins de Chaumont 2013..

C'est un jardin de conception espagnole.

En voici leur commentaire :

9 Le parfum du chaos magnifique (2)

"Ce jardin propose deux approches sensorielles pour le déouvrir.tout d'abord, le visiteur contemple ce tableau mauve ponctué régulièrement de tiges de bois blanchies.

9 Le parfum du chaos magnifique (4)

Dans cette palette végétale formée d'une multitude de pieds de lavande, le visiteur découvre deux sentiers fins et sinueux qui semblent l'attirer au fond du jardin.

9 Le parfum du chaos magnifique (3)

L'arôme de ce tapis aux feuillages argentés saupoudrés de fleurs de lavande exalte un parfum envoûtant qui subtilement le décide à entrer. Puis le visiteur se lance dans la traversée de ce chaos magnifique, désorienté par le contraste entre la douceur veloutée du champ de lavande et la rectitude des tiges blanches.Les sens sont en éveil.

9 Le parfum du chaos magnifique (6)

L'envie de toucher et de sentir srimule la déambulation du visteur qui découvre, au fond du jardin un esapace secret, caché dans lequel, l'espace d'un instant, il décide alors de s'arrêter.."

Jardin calme où tout est prévu pour le repos de l'âme et du corps..

Rêve de lumière, de couleurs et de chaleur au jardin.

Par Marie dite la Joconde - Publié dans : festival et salons - Communauté : Voyage, découverte et rêverie
un p'tit mot ? - les avis..
Jeudi 28 novembre 2013 4 28 /11 /Nov /2013 23:16

Un des jardins du Festival des jardins cette année..un jardin français conçu par Julie Aviron, paysagiste,J.Levallard et Alice Gounet, paysagistes DPLG et Sarah Sschrader, designer couleur, graphisme et matière.

8 Voir les sons, entendre les couleurs (4)

"Vous ne verrez que lui.L'objet trône, souverain et délicat au centre d'un parcours saturé, exaltant...

8 Voir les sons, entendre les couleurs (2)

L'attraction est renforcée par le contraste d'un environnement affolant, électrisant, ludique et d'un coeur paisible, tout près, au bout du chemin.

8 Voir les sons, entendre les couleurs (3)

Vous ferez l'expérience d'un espace de frénésie sensorielle où la nature luxuriante se déploie et vous enveloppe sous la forme de pétales de fleur..vous accompagnant vers un espace isolé, le coeur du sujet.

8 Voir les sons, entendre les couleurs (6)

Engagez la traversée!

Impressions de vertiges accentuées par la nature changeante du sol multipliant les sonorités.le bruit, voilà la clé.

Parler, chanter, marcher.

8 Voir les sons, entendre les couleurs (8)

C'est,intrigué par le cocon que vous deviendrez acteur dans un parcours coloré et animé....Le mouvement de la végétation semble se précipiter sur le cocon, vous ne pourrez que vous attardez dans ce lieu de concentration !"

Vive l'ETE , le soleil, les couleurs et les jardins !

Par Marie dite la Joconde - Publié dans : festival et salons - Communauté : Voyage, découverte et rêverie
un p'tit mot ? - les avis..
Samedi 19 octobre 2013 6 19 /10 /Oct /2013 22:21

Peut on offrir un repas sans donner à goûter ?

C'est le défi de ce jardin, qui entend évoquer le goût par tous les autres sens que le repas éveille : le repas est en effet un rituel social,qui, non seulement stimile les sens mais aussi fait sens, par le partage et la convivialité et par tout ce qu'il nous dit de son origine.

6 un paysage à goûter (3)

Mais nos repas d'aujourd'hui nous parlent-ils de bon sens ou de contresens ?

Quels goûts nous offrent nos assiettes et nos tables, de quels paysages nous parlent-elles ? Fruits et légumes standardisés, calibrés, sans saveur et sans vitamines, cultivés hors sol ou sur des sols inertes gorgés d'engrais ou de pesticides, cueillis avant maturité et voyageant sur des centaines de kms en camion ou en avion ?

6 un paysage à goûter (5)

Ou bien nous parlent-elles des produits du terroir et du jardin potager, des semences anciennes et variées que la nature et des générations de paysans nous ont légués, de l'ati des cultures associées, du recours aux auxiliaires naturels, des paysages équilibrés façonnés par ces pratiques ?

6 un paysage à goûter (7)

Ici on cultive sur paille...ce paysage tel un tableau, nous montre une succession de collines...la superposition de bottes de paille illustre la technique du

"Straw bale gardening"

6 un paysage à goûter (4)

Derrière la végétation vous devinez la créatrice de ce jardin, là ce matin pour l'entretien de celui-ci avec qui nous avons discuté..intéressant..

6 un paysage à goûter (6)

La vigne !

Le parcours du jardin nous fait déambuler entre ces structures, au rythme des repas et des saisons: entrée, plat, dessert, pain et vin et couloirs des récoltes, pour un voyage au coeur d'un paysage à goûter

6 un paysage à goûter (8)

Commentaires en vert : ceux affichés à l'entrée du jardin, et en jaune, les miens !

Je sens que je vais m'exercer l'an prochain à cultiver sur la paille qui porte et nourrit des plantes nourricières, dont le blé qui produit à son tour de la paille.Ici le blé pousse mais de suite picoré par les poules !

 





Par Marie dite la Joconde - Publié dans : festival et salons
un p'tit mot ? - les avis..
Jeudi 3 octobre 2013 4 03 /10 /Oct /2013 18:03

Courir pour voir la couleur du vent.....alors qu'en pensez-vous ? le vent a-t-il une couleur...incolore pour moi mais pas inodore ni silencieux..certains vents sont agréables d'autres carrément désagréables..

Ici, c'est le titre d'un jardin au Festival de Chaumont..

7 Courrir pour voir les couleurs du vent (1)

"Tous les éléments de ce jardin concourent à plonger le visiteur dans une expérience perceptive et émotionnelle le ramenant aux sensations de l'enfance."

7 Courrir pour voir les couleurs du vent (2)

"Le chemin traverse de petits paysages féériques dans lesquels des éléments artificiels provoquent une surprise, une rafale de vent traverse l'espace, passe par dessus les têtes des visiteurs, soulève et apporte des parfums."

7 Courrir pour voir les couleurs du vent (4)

"Elle emporte loin et transforme les sons, caresse la peau. Ici le vent a une présence physique, c'est le protagoniste de l'histoire qui accompagne le visiteur tout au long du conte que constitue le jardin."

7 Courrir pour voir les couleurs du vent (3)

"Le vent fait bouger les feuilles et s'envoler les graines ailées de la forêt.

Il transforme les nuages de plantes légères et plumeuses et crée des vagues de sable...bref un univers étrange et fascinant où les sens sont en éveil permanent.

E corsi a vedere il colore del vento ( d'après "Il sogno di Maria" Fabrizio De André )"

Concepteurs:

Daniela Borroni, Susanna Rossellini et Simona Venturelli, architectes paysagistes

Italie

Jardin réalisé avec le concours de Zuliani srl

site internet :http://dwg14.wix.com/archrosellini

Par Marie dite la Joconde - Publié dans : festival et salons - Communauté : Voyage, découverte et rêverie
un p'tit mot ? - les avis..
Lundi 23 septembre 2013 1 23 /09 /Sep /2013 23:41

Casques à sniffs..sensations étranges au Festival des jardins de cette année.

"Ce jardin veut rendre hommage à l'odorat souvent délaissé dans la hiérarchie des sens depuis Platon."

5 Les sniffettes, casques à sniffs (1)

"C'est ainsi que, suivant le tracé cosmique de la Petite Ourse ,7 casques à sniffs délivrent leurs arômes, odeurs sauvages, inquiétantes ou sensuelles.Le promeneur peut au gré de son désir glisser la tête dans ses sniffettes et se laisser imprégner de ces muses invertébrées qui prennent parfois l'habit d'un parfum."5 Les sniffettes, casques à sniffs (2)

"L'intérieur des sniffettes est tapissé de petits point lumineux figurant un ciel constellé d'étoillettes".Ainsi de sniffette en sniffete le visiteur peut au gré de sa fantaisie , arpenter ce cosmos sur un tapis végétal et en partie minéral aussi noir que l'inverse de la lumière".

Concepteurs: France

Anniethi,architecte, artiste plasticienne

Hervé Fougeray, chaudronnier, artiste plasticien.

Pour plus de détail sur ces artistes :

http://www.domaine-chaumont.fr/fr_festival_4bis

Jardin réalisé avec le concours du parfumeur créateur Thomas Fontaine.( Pallida)

Par Marie dite la Joconde - Publié dans : festival et salons - Communauté : Voyage, découverte et rêverie
un p'tit mot ? - les avis..
Samedi 21 septembre 2013 6 21 /09 /Sep /2013 16:42

Le premier jardin du Festival ,je vous l'ai déjà présenté : Gram(in)ophone

En voici un qui m'a bien plu : "Saute qui peut"

"Au coeur de ce jardin, laissez-vous surprendre pour mieux plonger : palette d'émotions et de sensations..

4 Saute qui peut

Végétation luxuriante, odeurs abondantes, tentations déroutantes pour les papilles : feuilles caressantes, mais aussi collantes et même piquantes...Dans ce jardin éxubérant, chaleureux mais malicieux soyez vigilants.La douche fait résonner son goutte à goutte...

4 Saute qui peut (1)

Un pédiluve et des casiers vous invitent à vous déchausser..

4 Saute qui peut (2)

La piscine du jardin avec ses bambous, son parasol et son palmier incite au défi : bien courageux celui qui pourrait plonger dans sa mer d'orties, malgré la beauté des iris et la senteur fraîche de la menthe aquatique..."

4 Saute qui peut (3)

le cocktail est pret.."Qui s'y frotte s'y pique..la promesse d'une baigade s'estompe mais l'immersion reste immense parmi cette flore curieuse, vous faisant frisonner de plaisir ou agaçant vos sens!

Une chaise haute et des vêtements apparaissent soudainement délaissés et gare au crocodile tapi dans les taillis !" ( je ne l'ai pas vu, il a du avoir peur du monde )

Concepteurs :

J.Rouvillois, architecte

Julien Lamoureux, arboriste grimpeur,

Louise Prulière, scénographe

Claire Tanguy, botaniste.


Par Marie dite la Joconde - Publié dans : festival et salons - Communauté : Voyage, découverte et rêverie
un p'tit mot ? - les avis..
Samedi 24 août 2013 6 24 /08 /Août /2013 21:02

"Un champ de graminées environne le visiteur et l'oscillation des plantes l'incite à plonger dans un parcours végétal en mouvement.

Gramophone (2)

Au bout d'un chemin aus élévations variables se révèle une étendue végétale aux couleurs et à la luminosité changeantes.

Gramophone (3)

Cette balade champêtre donne à voir des paysages très différents allant de la légèreté printanière à la générosité estivale ou à la douceur automnale.

Gramophone (4)

Mais le visiteur expérimente aussi une structure "respirante" dont la voute semble sculptée par les mouvements du vent.

Gramophone (5)

Véritable espace d'éveil à de nouvelles sensations, odorat, épiderme,ouïe sont sollicités pour ressentir des émotions inconnues comme l'humidité de la terre ou la douce obscurité.Au centre s'offre un concert inouï: sonorités animales ou végétales, aquatiques ou minérales ?

Un ensemble de récepteurs disséminés dans le jardin récolte les sonorités des graminées et éveille le promeneur à leur douce mélodie : le chant des graminées !"

Le premier jardin du festival 2013 !

Par Marie dite la Joconde - Publié dans : festival et salons - Communauté : Carnets-de-voyages
un p'tit mot ? - les avis..
Jeudi 22 août 2013 4 22 /08 /Août /2013 21:52

Par un beau soleil de cette fin d'août nous avons fait notre sortie annuelle au Festival des Jardins de Chaumont sur Loire..une cérémonie depuis la création en 1992, presqu'un rituel. 

Cette année le thème en est "Sensations"

Sensations-copie-1.JPG

Prêts pour les Sensations fortes...

Chaumont (3)

Ce matin, 10 heures nous étions là...dans la douceur de cette matinée !

Chaumont (2)

Toujours aussi beau ce château !

Entrons dans le domaine de Chaumont..château, parc, écuries,potager expérimental,ferme pédagogique...

Chaumont (4)

Une allée colorée et odorante nous conduit vers le Festival des Jardins qui sont au nombre de vingt quatre cette année...

A demain !



Par Marie dite la Joconde - Publié dans : festival et salons - Communauté : Carnets-de-voyages
un p'tit mot ? - les avis..
 
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés